Voyez nos plus belles images sur Instagram Suivez-nous

Blogue

Retour

Nouvelles attestations d’études professionnelles pour l’industrie de la construction

Vous en avez probablement déjà entendu parler dans les derniers jours : le gouvernement de François Legault a annoncé son projet d’implanter des Attestations d’études professionnelles (AEP) pour accélérer l’entrée en chantier de nouveaux travailleurs et de nouvelles travailleuses.

 

NOTRE POSITION

Le SQC s’oppose formellement à l’implantation de ce projet. La formation par le diplôme d’études professionnelles (DEP) doit demeurer la voie à privilégier pour intégrer notre industrie. Selon nous, il aurait été beaucoup plus judicieux de favoriser des programmes de maintien en emploi, de promouvoir les DEP et instaurer des mesures incitatives pour les compléter, plutôt que de tenter d’attirer des gens par une formation trop courte et inadéquate.

Aussi, il a été annoncé que les étudiants à l’AEP recevront un montant de 25 $/heure pour la durée de leur formation. Il aurait été plus bénéfique d’offrir ce genre de rémunération aux travailleurs qui sont entrés dans l’industrie sans diplôme afin de les inciter à compléter le programme d’études de leur métier . Cela aurait favorisé non seulement le développement de leur compétence, mais aussi leur maintien à l’emploi. Car rappelons-le, le soutien en emploi et en formation est essentiel pour la rétention de la main-d’œuvre.

 

LES RISQUES LIÉS À L’IMPLANTATION DES AEP

Nous avons identifié plusieurs facteurs de risques liés à l’implantation des AEP :

  • Des cohortes seront lancées dans des centres de formation qui n’ont aucune expertise dans le ou les métiers ciblés.
  • Il risque d’y avoir un déplacement d’étudiants potentiels d’une cohorte d’un DEP vers une AEP de durée similaire (ex. : DEP en Pose de systèmes intérieurs de 735 heures VS AEP en Charpenterie-menuiserie de 640 heures).
  • Les Centres de service scolaire émettront la sanction d’études de l’AEP contrairement au ministère de l’Éducation dans le cas d’un DEP. Le ministère n’effectuera donc pas de contrôle sur la qualité de la formation.
  • La mise en place de ces cohortes va restreindre l’offre de formation de perfectionnement de la CCQ en raison de l’utilisation des ressources (matériels et humaines) pour les AEP.
  • L’objectif énoncé d’obtenir plus de travailleurs en chantier ne pourra pas être atteint, puisqu’aucune obligation de travailler dans le métier à la suite de l’obtention d’une AEP n’a été proposée. Rappelons-nous de la Formation de courte durée pour devenir préposée ou préposé aux bénéficiaires en CHSLD et en maison des aînés (MDA) : une bourse d’études était offerte aux élèves, mais ceux-ci devaient s’engager à travailler pendant 6 mois dans le réseau de la santé et des services sociaux.

 

LES MÉTIERS CIBLÉS

Les AEP ne concerneront que cinq métiers. Les voici, ainsi que leur durée :

MÉTIER DURÉE
Opérateur d’équipement lourd 550 heures
Opérateur de pelles mécaniques 550 heures
Charpentier-menuisier 640 heures
Ferblantier 700 heures
Frigoriste 700 heures

 

Ces AEP seront offertes avec soutien financier de 750 $ par semaine (ou 25 $/heure). Le tout est réservé aux personnes qui n’ont pas fréquenté le réseau scolaire depuis au moins 12 mois.

Obtenez plus de renseignements sur les critères d’entrée

De plus, le gouvernement a complètement ignoré la recommandation de l’industrie de retirer les frigoristes de la liste des AEP, notamment parce que ce métier est régi par le Code de construction du Québec (section du code de tuyauterie)

 

LA BOURSE D’ÉTUDES : UNE FAUSSE BONNE IDÉE

Il a aussi été annoncé qu’une bourse d’études variant entre 9 000 $ et 15 000$ sera offerte à un étudiant qui choisit de se former par le DEP plutôt qu’une AEP, pour les cinq métiers énoncés précédemment.

Cette mesure aurait pu être reçue positivement par le SQC si celle-ci avait été offerte à tous les DEP de la construction. Le ministère de l’Éducation rate ici une belle occasion de promouvoir l’ensemble de la formation professionnelle.

De plus, la bourse sera accessible seulement à la fin du DEP. Les personnes qui sont donc en difficultés financières pourraient être tentées de migrer vers l’AEP afin d’obtenir de l’argent plus rapidement et ainsi commencer à travailler plus vite.

Obtenez plus de renseignements sur ces bourses d’études

 

ET LES AUTRES MÉTIERS?

Les autres métiers ne sont pas touchés par ces nouvelles mesures. Toutefois, une mesure concernant les DEP en électricité, et en plomberie et chauffage a été mise en place. Elle consiste à mettre en place le retrait de la limitation annuelle de ces cohortes.

Nos représentants demeurent disponibles pour répondre à vos questions.