Blogue

Retour

Secteur résidentiel : importants changements de définitions

Depuis la mise en application de la convention collective 2017-2021, le 31 décembre dernier, la construction résidentielle légère et la construction résidentielle lourde ne se définissent plus comme avant. En effet, les définitions s’appuient maintenant sur le nombre d’étages du bâtiment seulement, et non plus sur les types de matériaux.

Voilà une modification positive, puisqu’il devient ainsi plus simple de déterminer clairement le secteur auquel appartient chaque chantier résidentiel.

 

Vulgarisons les nouvelles définitions!

En résumé, les immeubles en construction de…

  • 1 à 4 étages relèvent maintenant du secteur résidentiel léger.
  • 5 à 6 étages relèvent maintenant du secteur résidentiel lourd.
  • 7 étages et plus relèvent toujours du secteur commercial.

En résumé, les immeubles en rénovation de…

  • 1 à 6 étages relèvent maintenant du secteur résidentiel léger.
  • 7 à 8 étages relèvent maintenant du secteur résidentiel lourd.
  • 9 étages et plus relèvent toujours du secteur commercial.

Attention! Le nombre d’étages inclut tous les étages habités ou non, sauf le sous-sol.

 

Voyons la différence entre les taux de salaire!

Vous êtes, par exemple, charpentier-menuisier compagnon. Lorsque vous travaillez dans le secteur résidentiel lourd, votre taux de salaire est de 38,01 $/heure. Et lorsque vous travaillez dans le secteur résidentiel léger, votre taux de salaire est de 34,78 $/heure.

Chaque jeudi, prenez le temps de vérifier votre bulletin de paie afin de vous assurer que le taux de salaire indiqué est exact, à savoir qu’il correspond bien à celui du secteur dans lequel vous avez travaillé.

Pour connaître tous les autres taux de salaire

 

Dans l’éventualité où vous auriez des difficultés à faire reconnaître le secteur dans lequel vous travaillez, communiquez avec l’un de nos représentants