Salaire

3 personnes échafaudage

Le jeudi, c’est jour de paye!

Chaque jeudi, vous devez recevoir tout le salaire gagné la semaine précédente. Soyez attentif aux détails suivants :

  • Votre période de paye doit correspondre à une semaine civile (de 0 h 01 le dimanche à 24 h 00 le samedi suivant).
  • Vos heures travaillées doivent vous être versées en totalité. Votre employeur n’a pas le droit de vous retirer des heures sur votre paye, et ce, pour aucune raison.
  • Vous pouvez recevoir une indemnité égale à 2 heures de travail – selon votre taux horaire – par jour ouvrable de travail, si votre employeur ne vous paie pas dans les délais prévus.

 

En bref, voyez les infos de votre bulletin de paie!

Recevoir votre bulletin de paie chaque semaine est votre droit. Il doit contenir obligatoirement des mentions suffisantes pour vous permettre de vérifier le calcul de votre salaire. Il doit aussi comporter notamment les éléments suivants :

  • votre nom complet
  • votre numéro d’assurance sociale (NAS)
  • le nom et l’adresse de votre employeur

Dans le cas où l’une de ces informations serait manquante, votre bulletin de paie n’a aucune valeur légale et ne peut pas constituer une preuve dans un dossier.

 

Références – Conventions collectives

  1. Institutionnel et commercial, et industriel : articles 16.03, 16.04, 16.05 et 16.06
  2. Génie civil et voirie : articles 17.02 et 17.03
  3. Résidentiel : articles 21.02 et 21.03

 

Déchiffrez mieux votre paye de vacances!

Chaque année, plus précisément en juin et en novembre, la CCQ vous remet un paiement par chèque ou dépôt direct. Il s’agit de l’indemnité des jours fériés chômés, des congés annuels obligatoires et des congés de maladie.

Les périodes de référence pour ces deux paiements demeurent les mêmes d’une année à l’autre :

  • paiement de juin : du 1er juillet au 31 décembre de l’année précédente
  • paiement de novembre : du 1er janvier au 30 juin de l’année en cours

Chaque semaine, votre employeur vous crédite une somme égale à 13 % de votre salaire brut et la transmet à la CCQ avec son rapport mensuel. Cette somme se détaille comme suit :

  • 5,5 % pour les jours fériés chômés
  • 6,0 % pour les congés annuels obligatoires
  • 1,5 % pour les congés de maladie

Et sachez que la somme reçue est nette. Vos déductions d’impôts ont en effet été prévues chaque semaine.

Cliquez pour connaître les taux de salaire et les avantages sociaux en vigueur. Et référez-vous à votre convention collective ou encore communiquez avec votre représentant SQC afin d’être informé sur les taux à venir.

 

Vous voulez déposer une plainte de salaire?

Voici quelques exemples de motifs de réclamation pouvant faire l’objet d’une plainte de salaire :

  • salaire complet impayé
  • différence de salaire (mauvais taux de salaire)
  • temps supplémentaire impayé
  • primes impayées
  • chèque sans provision
  • avantages sociaux, congés et cotisations syndicales impayés
  • frais de déplacement impayés
  • indemnité de présence ou d’intempérie impayée
  • indemnité d’équipement de sécurité impayée

Remplissez le formulaire Plainte de salaire. Retournez-le à la CCQ, sans oublier de le signer et d’y joindre vos pièces justificatives originales pour la période couverte par votre plainte.

Selon votre cas, il peut s’agir de : 

  • bulletins de paie
  • feuilles de temps
  • chèque(s) sans provision émis par votre employeur
  • cessation d’emploi reçue lors d’une mise à pied ou d’un licenciement
  • tout autre document qui vous semble pertinent

Contactez votre représentant SQC. Il pourra sans aucun doute vous guider dans cette démarche.