Blogue

Retour

MÉDIC Construction : Réduire les dépenses de médicaments pour protéger votre régime!

Le régime d’assurance MÉDIC Construction, nous vous le rappelons, appartient aux travailleurs de la construction. C’est un régime privé, administré par la Commission de la construction du Québec (CCQ), mais dont les protections sont déterminées conjointement par les associations syndicales et patronales. En tant qu’assuré MÉDIC, vous devez donc avoir recours à votre régime de façon responsable et honnête. Au cours des dernières années, les prestations versées aux assurés ont explosé en raison surtout des prix inflationnistes des médicaments. Et même si la caisse d’assurance demeure actuellement en bonne santé financière, il faut en prendre soin. Parce que votre régime, comme bien d’autres choses, n’est pas immuable.

 

Huit gestes faciles à poser pour garantir la pérennité de votre régime :

 

1. Optez pour les médicaments génériques

Les médicaments génériques ont la même efficacité, en plus d’être moins dispendieux, que les médicaments d’origine prescrits par votre médecin. Du côté des médicaments biologiques, le scénario se répète, puisque les équivalents biosimilaires sont aussi moins onéreux.  

 

2. Examinez vos factures

Les factures doivent indiquer clairement le prix de chaque médicament, la marge du distributeur et les honoraires du pharmacien. Ces frais peuvent varier significativement d’une pharmacie à l’autre. C’est pourquoi vous devez vous assurer que vous obtenez le meilleur rapport qualité-prix, selon vos besoins.

 

3. Ayez un dossier complet dans une seule pharmacie

Il est recommandé de discuter de votre état de santé et de vos médicaments avec votre pharmacien. Si vous tenez un dossier complet dans une seule pharmacie, ce sera plus facile! Vous serez bien conseillé et améliorerez ainsi vos traitements en évitant, par exemple, de consommer des médicaments qui altèrent l’efficacité d’autres médicaments.

 

4. Consultez les professionnels de CONSTRUIRE en santé

Être assuré MÉDIC, c’est aussi bénéficier des services gratuits de professionnels qui peuvent vous aider à faire de bons choix santé. À long terme, vous verrez peut-être votre consommation de médicaments diminuer, qui sait?

 

5. Réclamez vos frais au bon payeur (CNESST ou SAAQ)

Si vous êtes victime d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle, ou encore d’un accident de la route, vous devez d’abord réclamer vos frais soit à la CNESST, soit à la SAAQ. Dans une telle situation, votre régime MÉDIC n’est pas le premier payeur.

 

6. Tenez à jour votre dossier MÉDIC (personnes à charge)

Informez rapidement la CCQ de tout changement relatif à vos personnes à charge (ex. : lorsqu’une personne cesse d’être votre conjoint ou conjointe). Soit dit en passant, vous pourriez être obligé de rembourser les sommes payées par le régime pour une personne qui n’est plus à votre charge.

 

7. Priorisez le dépôt direct

Le dépôt direct permet à votre régime de faire des économies. En effet, grâce à ce mode de paiement, les dépenses administratives rattachées aux remboursements par chèques et par voie postale sont éliminées. Qui plus est, en utilisant le dépôt direct, vous obtiendrez votre argent plus rapidement. Fini les délais postaux!

 

8. Dénoncez les abus et les fraudes

Si l’on vous exige des sommes pour des services non rendus ou si certains frais ne sont pas justifiés, vous devez dénoncer les fournisseurs. Communiquez avec le service à la clientèle de la CCQ. Il dirigera votre appel à la division de l’assurance maladie qui, elle, entreprendra les démarches nécessaires. Vous pouvez également dénoncer les abus et les fraudes auprès de l’ordre professionnel ou de l’association concerné (pharmaciens, dentistes, thérapeutes en soins paramédicaux). 

 

Protéger votre régime d’assurance, c’est protéger votre avenir et celui de votre famille.

 

Des questions? Nous avons les réponses! Appelez-nous.