Blogue

Retour

L’industrie encore en action malgré des prévisions défavorables

L’année 2017 annonce un peu moins d’activité dans la majorité des secteurs de notre industrie. Malgré tout, quelque 150 000 travailleurs et travailleuses seront actifs sur les chantiers du Québec au cours des mois à venir. Et ça, c’est sans compter les 8000 nouveaux travailleurs qui devraient intégrer l’industrie, à titre de relève prête à remplacer ceux qui quittent les chantiers en raison de leur retraite ou d’un changement de carrière.

À la suite du dévoilement des perspectives 2017, certaines analyses provenant d’associations patronales font ressortir une baisse critique des heures travaillées en comparant les prévisions actuelles aux résultats de 2012. Cette année-là, l’industrie avait enregistré une activité exceptionnelle en affichant le plus grand nombre d’heures travaillées au cours de la dernière décennie. Ces analyses peuvent donc laisser croire que l’année 2012 constitue l’unique référence en matière d’heures travaillées et que, si l’on s’en éloigne, la situation devient critique. Pourtant, la baisse actuelle des activités, même bien réelle, n’est pas si alarmante. À preuve, plusieurs projets d’envergure se poursuivront ou verront le jour encore cette année. Il n’y a qu’à penser à l’échangeur Turcot, à la construction de la ligne Chamouchouane – Bout-de-l’Ile, qui touche les régions du Saguenay – Lac-Saint-Jean, de la Mauricie – Bois-Francs et du Grand Montréal, au début des travaux de construction de l’usine de bois d’ingénierie de Scrimtec, en Abitibi-Témiscamingue, ou encore à la poursuite de la construction du centre de détention de Sorel-Tracy, pour constater que le Québec continue de bouger.

Enfin, le ralentissement des activités d’aujourd’hui ne permet pas de présager une tendance à la baisse pour de nombreuses années à venir. En réalité, plusieurs facteurs, tels que des investissements inattendus ou un contexte économique plus favorable, peuvent influer sur les prévisions du nombre d’heures travaillées. Il est donc très difficile d’avancer des chiffres au-delà d’une période de trois ans.  

Vous avez des questions sur les chantiers actuels et futurs? Nos représentants de métier savent vous répondre et vous accompagner dans vos différentes démarches professionnelles. Communiquez avec notre équipe.

Tout connaître sur les perspectives 2017.