Que fait le scaphandrier (plongeur professionnel)? 

  • Exécute, en immersion, des interventions se rattachant à la construction, à l’installation, à la réparation, à l’entretien, à la démolition, à l’inspection de structures ou d’équipement immergés. 
  • Peut réaliser, en immersion, des travaux de soudage, d’oxycoupage, de charpenterie, de bétonnage, d’électricité, de plomberie ou encore de dynamitage. 
  • Peut effectuer divers travaux connexes (par exemple, la récupération d’objets divers). 
  • Le scaphandrier peut être équipé d’un appareil respiratoire autonome ou non autonome, limité ou non limité.

 

Comment accéder aux chantiers de construction? 

  • Les personnes qui présentent à la CCQ un bulletin collégial attestant la réussite de l’AEC en plongée professionnelle peuvent s’inscrire au Cours de connaissance générale de l’industrie de la construction (CCGIC), d’une durée de 15 heures, afin d’obtenir un certificat de compétence-occupation. 
  • Le nombre de places réservées pour le CCGIC dépend des besoins de main-d’œuvre estimés annuellement par l’industrie de la construction. 

ET 

  • La personne exerçant cette occupation doit être âgée d’au moins 18 ans et détenir la qualification professionnelle requise, conformément aux normes de compétence en vigueur de l’Association canadienne de normalisation (CSA). Elle doit aussi fournir un certificat médical attestant qu’elle est apte à plonger.

 

Quelle est la formation requise? 

  • Programme d’études : Attestation d’études collégiales (AEC) – Plongée professionnelle (ELW.08)  
  • Durée de la formation : 1350 heures  
  • Préalables : 
    • Être âgé d’au moins 18 ans;
    • Être titulaire d’un diplôme d’études professionnelles (DEP) ou d’un diplôme d’études secondaires (DES);
    • Détenir un certificat en plongée récréative de niveau 1 et un permis de classe A;
    • Obtenir un certificat médical pour la plongée;
    • Réussir les tests et l’entrevue de sélection.
  • Formation généralement offerte dans la région du Bas-Saint-Laurent.

En savoir davantage sur l’occupation scaphandrier