Blogue

Retour

Budget fédéral – Des mesures avantageuses pour les travailleurs de la construction

Le budget fédéral déposé en début de semaine apportera des changements positifs pour les travailleurs de la construction. L’équipe du SQC a mis en lumière les mesures avantageuses qui les soutiendront financièrement à différents niveaux.

 

MESURES MODIFIANT L’ASSURANCE-EMPLOI

Moins de restrictions autour de la recherche d’emploi

Depuis 2012, les prestataires d’assurance-emploi devaient accepter un emploi à salaire réduit ou à une plus grande distance de leur domicile. Avec le nouveau budget, ces mesures sont éliminées. Les prestataires doivent toutefois continuer de chercher du travail et d’accepter un emploi convenable. Le gouvernement veut simplifier les exigences et procurer plus de souplesse aux prestataires. Par la nature de leur travail, les travailleurs de la construction se retrouvent périodiquement sur l’assurance-emploi. Ce changement leur permettra d’effectuer des recherches d’emploi liées à leur domaine ou offrant des salaires équivalents.

Diminution du maximum d’heures requis pour avoir droit aux prestations d’assurance-emploi

Selon le taux de chômage de la région, une personne pourra redevenir active après avoir accumulé entre 420 et 700 heures de rémunération assurable au lieu de 910 heures. Cette mesure est avantageuse pour les travailleurs de la construction, car le nombre de chantiers peut diminuer sur une certaine période lors de contexte économique plus difficile.

Réduction du délai de carence

Le délai de carence sera réduit pour passer de deux à une semaine. Le travailleur de la construction n’aura donc qu’une seule semaine sans salaire avant de bénéficier de ses prestations.

 

ÂGE DE LA RETRAITE

Le budget annule la mesure qui amenait l’âge de la retraite à 67 ans. Elle restera à 65 ans. Une bonne nouvelle pour nos travailleurs œuvrant durement sur les chantiers.

 

INVESTISSEMENTS DE 11,9 MILLIARDS DE DOLLARS SUR 5 ANS DANS LES INFRASTRUCTURES

De ces investissements :

  • Près de 1 milliard au Québec pour la rénovation et l’amélioration des réseaux de transport en commun.
  • Plus de 700 millions sur deux ans pour le financement de l’investissement dans le logement abordable partout au pays. De ce montant, plus de 500 millions seront consacrés à la construction de nouveaux logements, à la rénovation et à la réparation des logements abordables existants. Également, le budget propose de fournir 200 millions sur deux ans pour appuyer la construction, la réparation et l’adaptation de logements abordables pour les aînés.
  • D’autres mesures ont été soumises pour soutenir la construction et la réparation du parc de logements sociaux visant des projets pour améliorer l’efficacité et la réduction sur le plan de la consommation d’énergie.
  • D’autres sommes seront également investies dans la rénovation des infrastructures fédérales et dans les établissements postsecondaires, soit dans les collèges et les universités.

Le SQC souhaite que ces investissements stimulent l’activité économique et tout particulièrement celle de l’industrie de la construction. Il reste à savoir si les provinces emboîteront le pas afin de mettre en œuvre ces projets dans les plus brefs délais.

Pour en savoir davantage sur le budget fédéral